Afrique

Les défis du féminisme africain

Le féminisme, en tant que mode de vie, je l’ai découvert chez ma mère, dans un espace qui faisait du pouvoir de la femme et de l’égalité du genre une stratégie de survie et un mécanisme permettant de faire face à l’oppression, et à l’absence d’hommes. J'ai appris le féminisme de ma mère et d'elles : des femmes de la campagne qui n’ont pas bénéficié d'une éducation formelle poussée leur permettant d’utiliser des éléments de langage savants pour décrire leur mode de vie.

L’africapitalisme : l’avenir de l’Afrique

Les Africains se sont depuis longtemps engagés dans un système capitaliste, cependant, le type de capitalisme introduit par les colons n'a pas toujours été contextualisé. La solution est-elle l'africapitalisme ?[1] Qu’est-ce exactement ? C’est une philosophie économique qui traduit l’implication du secteur privé dans la transformation économique de l’Afrique par le biais d’investissements générateurs de prospérité économique et de richesse sociale.

Comment déraciner la pauvreté en Afrique ?

En mars 1957, Kwame Nkrumah proclama l'indépendance de la Gold Coast britannique et changea son nom en Ghana. Nkrumah avait un profil particulier, formé dans les universités britanniques et américaines, il était convaincu de deux choses : la première était que seule l'indépendance permettrait aux peuples africains de surmonter leur retard séculaire ; la seconde était que pour y parvenir, la voie idéale à suivre était une sorte de socialisme africain qu'il appelait le consciencisme.

La solution radicale pour l’Afrique : le capitalisme

On a essayé le collectivisme, sous toutes ses formes, malheureusement cela a échoué dans le monde entier. Cela ne pourrait jamais fonctionner même si l’on changeait les personnes responsables de sa mise en œuvre. C'est un système défaillant, à la fois conceptuellement et moralement et qui en plus cause trop de morts.  Pourtant, l’Afrique du Sud semble attiré par cette voie. La croyance en la redistribution de la richesse et le choix récent de l’expropriation sans indemnisation, sont quelques indices qui témoignent d’une volonté d’étendre le pouvoir de l’État au détriment de l’individu. Il est urgent pour l'Afrique du Sud de retrouver la voie du capitalisme.

Les 4 facteurs expliquant la faible compétitivité de l’Afrique.

Dans le dernier rapport sur la compétitivité mondiale, sur les indicateurs responsables de la productivité et de la croissance à long terme, les pays africains sont mal classés. Sur les 140 pays étudiés, l’économie africaine la mieux classée est Maurice au 49ème rang, puis l’Afrique du Sud à la 67ème place. La majorité des autres pays africains croupissent dans le tiers inférieur du classement. Cette médiocre performance, sur l’un des principaux indices de mesure du progrès économique, confirme la situation déplorable dans laquelle se trouve l’économie africaine, du moins en ce qui concerne le passé récent. Il y a quatre principaux facteurs à l’origine de ce déficit de compétitivité.