Liberté économique

Tunisie : la révolution de Bouazizi trahie

Alors que les députés de l’Assemblée nationale constituante de Tunisie rédigent peu à peu la nouvelle constitution tunisienne, une polémique a émergé jeudi soir lors de l’élaboration de l’article 48 relatif aux droits et libertés. Un amendement, émanant de députés de tous horizons et énonçant que « L’État garantit la liberté du travail et la liberté de l’initiative économique » a suscité un vif débat

Rencontre annuelle burkinabè gouvernement-secteur privé : une n-ième recréation ?

Au Burkina la rencontre annuelle entre le gouvernement et le secteur privé, dont la dernière édition, la 13ème du genre, s’est tenue du 07 au 08 octobre 2013 à Bobo Dioulasso sur le thème : « Le poids du secteur privé : quelles stratégies d’intégration dans l’économie formelle ? ».

Lampedusa : qui sont les responsables ?

Début octobre 2013 de nombreux migrants africains sont morts et plusieurs autres ont été portés disparus après qu’un bateau les transportant vers l’Europe a sombré au large de l’île méridionale italienne de Lampedusa. Plus de 200 corps ont été récupérés et d’autres ont été trouvés à l’intérieur de l’épave. Les passagers se seraient jetés à la mer après qu’un incendie s’est déclaré à bord. La plupart des personnes sur ce bateau venaient de Libye, d’Érythrée et de Somalie, selon l’Organisation des Nations Unies (ONU). Cet accident choquant et douloureux a suscité bien des débats quant à savoir qui sont les coupables.

Le Rwanda face au défi du capital social

Le cas du Rwanda constitue un exemple des plus intéressants pour l’étude du capital social. Il y a près de vingt ans, le génocide au Rwanda choquait le monde : près d’un million de Tutsis et de Hutus modérés étaient massacrés, laissant d’innombrables vies brisées. Si le Rwanda connaît depuis quelques années une croissance économique soutenue, les problèmes de pauvreté et de confiance demeurent.