Liberté économique

La liberté économique dans le monde recule sensiblement.

La Finlande se classe première au sein de l’UE. Le lien entre liberté économique et prospérité est indéniable.

Le Rapport mondial sur la liberté économique 2014 a été lancé à Bruxelles le 7 Octobre lors d’un événement organisé par la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté et l’Institut Fraser. Olli Rehn, vice-président du Parlement européen, a introduit le rapport avec quelques remarques sur la liberté économique en Europe.

Afrique: le bon, le mauvais et le laid

Du 4 au 7 août dernier, le président Obama a accueilli à Washington le Sommet des Etats-Unis - Afrique. Il a reçu plus de 40 chefs d'État africains et leurs gigantesques entourages dans une ambiance festive. En effet, même le virus Ebola en Afrique de l'Ouest n'a pas réussi à altérer le moral des participants.  Peut-être est-ce les milliards de dollars de promesse d’investissements en Afrique, annoncés par les grandes entreprises privées américaines qui ont entretenu cette bonne humeur ?

Afrique : La nécessité de vraies réformes économiques

Il ne fait aucun doute que l’Afrique est confrontée à de nombreux gros défis, dont la menace de l'extrémisme islamique du Nigeria à la Somalie, les guerres civiles en cours en République démocratique du Congo et en République centrafricaine, sans oublier l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest. Aussi cruciales soient ces questions, une autre encore plus importante mérite notre attention : la réforme économique.

Maroc : la liberté économique confisquée par l’État

Le Maroc vient d’être relégué à la 103ème place sur un total de 178 pays, perdant ainsi  treize places dans le classement mondial 2014 de liberté économique, établi par le think-tank américain Heritage Foundation.

Tunisie : la révolution de Bouazizi trahie

Alors que les députés de l’Assemblée nationale constituante de Tunisie rédigent peu à peu la nouvelle constitution tunisienne, une polémique a émergé jeudi soir lors de l’élaboration de l’article 48 relatif aux droits et libertés. Un amendement, émanant de députés de tous horizons et énonçant que « L’État garantit la liberté du travail et la liberté de l’initiative économique » a suscité un vif débat