Liberté économique

À l’origine des dysfonctionnements du secteur bancaire algérien

Hicham El Moussaoui, le 7 février 2008 -
Depuis longtemps l’Algérie est pénalisée par son système bancaire qui, en dépit de sa sur-liquidité, est incapable de répondre aux besoins de financement du développement du pays. Cette lacune de l’économie algérienne résulte essentiellement du manque d’ouverture du secteur bancaire. Celui-ci reste sous l’emprise de l’Etat puisque les banques publiques détiennent près de 90 % du marché, tant en termes d’actifs que de crédits à l’économie. Le problème n’est pas tant la domination des banques publiques, mais plutôt le fait que l’activité bancaire est détournée vers le financement public.

Le rapport Attali...

Mercredi 23 janvier Jacques Attali a rendu au Président de la république française, Nicolas Sarkozy, le rapport de la commission qu’il présidait sur « les freins à la croissance ». On pouvait être sceptique sur ce qu’avait à proposer l’ancienne éminence grise du Président français socialiste François Mitterrand, puisqu’il avait lui-même contribué en 1981 à mettre en place une bonne quantité de « freins à la croissance » au nom de l’ « économie de l’utopie » (titre de la conclusion du célèbre ouvrage « Anti-économique » publié avec M. Guillaume).

L'Algérie : aux sources des blocages

Le 1er décembre 2007. Nouh El Harmouzi revient sur les causes profondes des blocages en Algérie.

Lire l'étude "Algérie : Aux sources des blocages" en pdf.


La concurrence

Le 1er décembre 2007. Qu'est ce que la concurrence ? Définir la concurrence n'est pas une simple affaire de théoriciens de l'économie. Bien au contraire, cette question a une portée pratique considérable qui se remarque dans notre vie de tous les jours.

L'Italie compétitive ?

image alt text...Alberto Mingardi et Carlo Stagnaro, le 1 décembre -
Quelle est l'importance de la liberté d'échanger ? Il faut déjà noter les gens dans des économies libres sont visiblement plus riches que les gens dans des économies fermées. Et les études exhaustives des données de 141 pays menées par le Fraser Institute au Canada l'ont bien montré. A l'Institut Bruno Leoni en Italie nous avons voulu mesurer de combien de liberté économique les Italiens profitaient, en comparaison avec les autres Européens. Les résultats sont frappants