Liberté économique

« L’Afrique répond à Sarkozy : Contre le discours de Dakar »

Noël Kodia – Le 16 juillet 2009.Quand le 26 juillet 2007 à Dakar, le président Nicolas Sarkozy s’adresse à la jeunesse africaine en parlant de l’Afrique d’une façon assez peu diplomatique, il interpelle son passé historique avec tout ce qu’ont connu les Africains (Traite, esclavage et colonis

Liberté et responsabilité sources de développement : une analyse de la dernière encyclique sociale

Jean-Yves Naudet - Le 8 juillet 2009. Le pape Benoît XVI vient de rendre publique une « encyclique sociale » (Caritas in veritate) le 7 juillet. Une encyclique sociale, c’est une lettre circulaire, portant sur les questions économiques : c’est donc un texte qui intéresse tout le monde

Comment le capitalisme d’Etat empêche l’économie ivoirienne de décoller

Abel N’djmomon – Le 7 juillet 2009. Considéré encore aujourd’hui comme le pays moteur de l’économie de la « sous-région ouest-africaine francophone », la Côte d’Ivoire est pourtant un pays dont les performances et la situation économique laissent à désirer malgré ses énormes potentialités.

Philosophie au baccalauréat : Que gagne-t-on à échanger ?

Emmanuel Martin - Le 18 juin 2009. Voilà un beau sujet de philosophie posé aux candidats des sections économiques du baccalauréat français ce matin. Un beau sujet car il est au centre des réflexions des économistes, et car il est d’une grande actualité avec la crise actuelle, souvent perçue uniquement comme une crise du système de marché

Afrique : liberté économique avant démocratie ?

Emmanuel Martin - Le 16 juin 2009. Nouveau coup dur pour la démocratie africaine le mois dernier – cette fois-ci au Niger. En dehors d’exceptions comme le Ghana ou du Botswana, force est de constater que la transplantation de la démocratie occidentale en Afrique n’a pas été un vif succès. Coups d’État, violences post-électorales, modifications de la constitution supprimant les limitations du nombre de mandats présidentiels, la démocratie africaine ne semble pas s’imposer comme l’aurait souhaité la communauté internationale et sans doute une majorité d’africains. Ce fait suscite un questionnement autour de la pertinence même du concept de démocratie occidentale imposé en et à l’Afrique.