Derniers billets

Afrique : une zone de libre-échange pour exorciser les démons du socialisme

La ZLEC socle de la croissance des pays africains

Après la ratification par la Gambie, pays d'Afrique de l'Ouest, de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) en avril, le seuil de vingt-deux nations, nécessaire à l'entrée en vigueur du pacte commercial, est désormais atteint. C’est une bonne nouvelle pour l’Afrique, car non seulement une zone de libre-échange à l’échelle du continent stimulera l’économie de la région, mais l’accord relatif à la zone de libre échange représente un changement idéologique important par rapport aux relents socialistes qui hantaient une grande partie du continent depuis son indépendance.

L’intolérance entrave le développement en Afrique

L'intolérance ralentit le développement en Afrique

La violence contre des fidèles innocents au Sri Lanka rappelle les meurtres commis à Christchurch en Nouvelle-Zélande. Les deux étaient les fruits pourris de haine et d'intolérance. Pour les nombreux pays africains confrontés à des problèmes similaires, il pourrait y avoir des leçons à tirer de ces tragédies et des opinions des experts qui les ont commentés.

Hyperinflation : ces choix politiques qui dévastent un pays !

l'Hyperinflation dévastatrice

Qu'ont-ils en commun Slobodan Milosevic, Robert Mugabe et Nicolás Maduro? En plus d'être des leaders qui ont gardé le Manifeste Communiste à leur chevet, ils ont tous les trois généré des hyperinflations dévastatrices. Ces trois exemples aident à comprendre comment de mauvais choix politiques peuvent avoir un impact criminel sur les populations.

Nigéria : les députés spolient le peuple au nom de la loi

les députés nigérians spolient le peule

En juin 2018, un sénateur nigérian, Shehu Sani, était offusqué de l'indemnité mensuelle scandaleuse des membres du Sénat nigérian. Alors que chaque sénateur nigérian gagne 162 millions Naira (450 000 dollars) par an en indemnités plus 9 millions de naira (25 000 dollars) en salaire de base, le président américain, par exemple, ne gagne que 450 000 dollars par an. Comment expliquer cela ?

Cameroun : pourquoi la survie des entreprises est-elle menacée ?

les entreprises camerounaises sont menacées par les mauvaises politiques

En 2019, le Cameroun a encore régressé de trois places dans le classement de Doing Business pour occuper la 166ème place sur 190 économies dans le monde. Même si le pays a réalisé sa plus grande progression dans la facilité de création d’entreprises, il est important de noter que la survie des entreprises créées reste problématique. Selon Entreprises du Cameroun (Ecam), un regroupement patronal camerounais tourné vers le développement des PME, interrogé en 2015 par Investir au Cameroun, 80% des entreprises créées disparaissent au bout de 2 ans. Au-delà des choix managériaux souvent discutables des promoteurs, la question est de savoir si l’environnement institutionnel pousse les entreprises à la faillite ?