Terrorisme

Mali: Faut-il engager le dialogue avec les djihadistes ?

International Crisis Group, dans son Rapport Afrique n°276, intitulé « Parler aux djihadistes au centre du Mali : le dialogue est-il possible ? », appelle à un changement de perspective stratégique dans la résolution des conflits au centre du Mali. Mais, le gouvernement et ses partenaires extérieurs demeurent réticents quant à engager un dialogue avec les groupes extrémistes dans la perspective de lutter contre l’extrémisme violent. Ont-ils raison ?

Boko Haram, dix ans après : les secrets de la longévité

Boko Haram, dix ans après : les secrets de la longévité

De juillet 2009 à juillet 2019, cela fait dix ans que la secte Boko Haram a lancé sa première attaque sur Maiduguri en réponse à l’assassinat de son leader fondateur Mohamed Yusuf. Depuis, le groupe revendique une série interminable d’attaques faisant des milliers de victimes. Entre 2015 et 2016, la secte est annoncée « morte » suite aux actions militaires individuelles et conjointes des Etats touchés. Toutefois, les récentes attaques viennent remettre en cause l’idée d’un Boko Haram en pleine déperdition. Alors comment peut-on expliquer la survie de la secte depuis 2009 ?

Femmes kamikazes de Boko Haram : signe de déclin ?

Selon un Rapport de l’United States Military Academy, publié en août 2017, étudiant tous les attentats suicides de Boko Haram d’avril 2011 à juin 2017, 53% des attaques à la bombe humaine sont perpétrées par des femmes.  D’aucuns diront que ce recours intensif aux femmes Kamikazes est le signe du déclin de Boko Haram, mais qu’un est-il réellement ?

Tunisie : comment gérer le retour des « djihadistes » ?

En Tunisie, la question du retour d’à peu près 5000 combattantspartis faire le « Jihad » pour le compte de Daech (Organisation de l’Etat Islamique), n’a eu de cesse d’attirer l’attention de l’opinion publique, si ce n’est de l’inquiéter. En réaction à cette perspective troublante, certains appellent à une amnistie, quand d’autres cèdent à la facilité répressive. Par quels moyens peut-on réduire au minimum les risques liés à ce retour déjà en marche ?

Duo France-Côte d’Ivoire : un symbole attractif pour les terroristes

Le dimanche 13 mars 2016, la station balnéaire de Grand-Bassam en Côte d’Ivoire a subi un attentat terroriste revendiqué par l’organisation terroriste Al-Mourabitoune affiliée à Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI). Le bilan de cet attentat est lourd avec 19 morts à déplorer. La Côte d’ivoire avait jusqu’ici été épargnée par les organisations terroristes qui opèrent au sud du sahel contrairement à certains de ses voisins. Quels enseignements peut-on tirer de ce changement de stratégie d’Al-Qaïda ?