Intolérance

La tolérance : terreau de la prospérité

La tolérance est un terreau favorable à la prosperité

Une thèse de plus en plus rependue affirme que c’est l’esclavage qui a rendu l’Amérique prospère. Cela amène à réfléchir au lien entre l’esclavage, l’intolérance, le fanatisme en général et la prospérité économique. En réalité ces vices augmentent la pauvreté et non la prospérité. Alors que les propriétaires d'esclaves prospéraient, la plupart des gens étaient lésés, y compris ceux qui n'avaient jamais été esclaves. Plus généralement, les États esclavagistes étaient économiquement en retard sur les États non-esclavagistes. Encore aujourd’hui, l'un des héritages de l'esclavage est que ces régions d'Amérique restent économiquement en retard par rapport au reste du pays et cela un siècle et demi après l'abolition de l'esclavage.

L’intolérance entrave le développement en Afrique

L'intolérance ralentit le développement en Afrique

La violence contre des fidèles innocents au Sri Lanka rappelle les meurtres commis à Christchurch en Nouvelle-Zélande. Les deux étaient les fruits pourris de haine et d'intolérance. Pour les nombreux pays africains confrontés à des problèmes similaires, il pourrait y avoir des leçons à tirer de ces tragédies et des opinions des experts qui les ont commentés.