Genre

Kenya : Ces femmes qui construisent la paix !

Kenya : Ces femmes qui construisent la paix !

Les femmes ne sont jamais assez représentées lors des négociations de paix, alors même qu'elles constituent la moitié de la population de tout pays en conflit ou en guerre. Et pourtant, elles sont particulièrement touchées par les conflits. Il faudrait donc les inclure dans les processus de paix et de sécurité.

RDC : Comment arriver à bout des violences sexuelles

La violence sexuelle et sexiste est un problème énorme dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC). Au niveau international, l'accent a été mis sur le viol par des acteurs armés, plutôt que sur la violence sexuelle et sexiste au sens large. En conséquence, les initiatives se sont concentrées sur la lutte contre l’impunité des auteurs et l’aide médicale, juridique, psychosociale et économique aux survivants. Mais ces dernières années, les organisations ont inclus des programmes et des interventions qui défient les normes sociales supposées contribuer à la violence sexiste.

Maroc : Les femmes « Soulaliyates » exclues des terres collectives !

Estimées à 15 millions d’hectares (soit 35% environ des terres au Maroc),[1] les terres collectives représentent un enjeu économique de taille. Pourtant, dans un pays sensé être un État de droit, l’accès à la propriété de ces terres demeure encore « genré », dans la mesure où la gente féminine – désignée par femmes Soulaliyates – subissent l’injustice d’en être exclues, une exclusion qui en dit long sur le manque de parité entre les deux sexes au Maroc. Pourquoi cette aberration perdure-t-elle encore ?

Maroc : La tourmente des mères célibataires !

Bien que la situation des mères célibataires marocaines soit taboue, elle n’en demeure pas moins réelle. D’après l’association «100% maman», 50.000 naissances hors mariage sont enregistrées annuellement. Être mère célibataire au Maroc serait la pire des malédictions, mais ce serait aussi et surtout une preuve de grande bravoure, car en acceptant de garder son enfant (plutôt que de se faire avorter clandestinement, ou de l’abandonner dans une poubelle), la maman s’expose à la marginalisation dans une société qui reste d’une implacable cruauté envers les mères célibataires. Pourquoi cette aberration se perpétue-t-elle ? Et quelle issue pour s’en sortir ?

Inégalité hommes-femmes en Côte d’Ivoire : un écart faramineux !

A l’heure où les gouvernements de la planète entendent franchir le pas pour une « planète 50 /50 », l’Afrique semble être restée un continent qui exclut les femmes des grandes instances et des postes de hautes responsabilités. En effet, le « phénomène social que constitue la position de la femme dans la société y est encore plus net avec une touche marquée d’injustice criante », affirme en 1979 Jeanne GERVAIS, première femme Ministre de Côte d’Ivoire.